La Pierre de « MITHRES »


La Pierre de « MITHRES » 
Un curieux vestige Romain à Allondaz


Découverte dans l’ancienne église et scellée dans le mur à l’entrée du cimetière, la « pierre de MITHRES» est une plaque de marbre sur laquelle,  entourée d’un cercle, est gravée une inscription romaine :
MATRIS
MITHRES
SOCXLVI L
ADTVR V
LXIII PAVI 6

Plus lisiblement on pourrait l’écrire :
MATRIS
MITHRES
SOCIORUM XL VILLIGUS
AD TURNONEM
LATUM XIII PEDIBUS ALTUM VI (Dimensions du petit sanctuaire où se trouvait cette pierre)
Et l’on peut la traduire par : AUX DEESSES MERES, MITHRES, FONCTIONNAIRE (EMPLOYE) DE LA SOCIETE DU QUARANTIEME, COMMIS A TOURNON ou TOURS ou AD PUBLICANOS (Saint Sigismond)

Bordant le cercle et taillé dans la pierre en surépaisseur, un cordon portant quelques ciselures peut symboliser le soleil ou peut être un serpent disposé en rond ; le serpent qui
était, dans le culte du Dieu Egyptien OSIRIS, symbole du cours de l’année.
Pour mieux interpréter cette inscription, on peut s’intéresser à la définition de chacun des mots :
MATRIS : veut dire mère. Il s’agit en l’occurrence de déesses mères.
MITHRES ou MITHRAS : ce mot définirait l’un des génies de la religion Mazdéenne et divinité de l’Inde Védique, c'est-à-dire de l’Inde où est utilisée la langue dans laquelle sont
écrits les Védas (Livre sacrés des Indous)
Cette divinité de l’Inde Védique peut être issue du MITRA (nom et forme du soleil) et évoque l’esprit de la lumière divine, Dieu de la véracité et de la bonne foi.
La pratique de son culte s’étendit chez les Grecs d’Asie puis dans tout l’empire Romain où elle s’opposa avec vigueur au Christianisme.
La religion Mazdéenne est en fait la religion dualiste des anciens Iraniens. La morale du Mazdéisme recommande le travail et le respect de la femme et de l’enfant.
QUARANTIEME : C’était un droit perçu par la douane et institué par les Romains sur certaines marchandises.
Cette pierre porte un message dont l’interprétation fait toujours débat parmi les spécialistes.
Les historiens situent la création du village d’ALLONDAZ à l’époque Burgonde, V° siècle.
Toutefois, il n’est pas exclu de penser que quelques habitations pouvaient exister à l’époque Gallo-Romaine, sachant que la plus grande partie de la vallée était inhabitable du fait que
l’Isère et l’Arly, rivières non endiguées, avaient transformé les lieux en marécages.


Eglise Saint MICHEL d’Allondaz

Cette église a été reconstruite à l’emplacement de l’ancienne église menaçant de s’effondrer. Elle était devenue interdite au culte.
Le clocher, quant à lui, avait été abattu lors de la Révolution Française, détruisant ainsi une partie du toit de l’église.

Achevée vers l‘année 1855, elle comporte :

1) CHOEUR
- 1 maitre autel du XVII° siècle. Au dessus, un chr ist en croix
- 2 tableaux : à droite : Rosaire classique du XVII° siècle
à gauche : Assomption de la vierge XVII° siècle, tombeau ouvert et angelots . La voûte du choeur est ornée de peintures représentant les 4 évangélistes.
Dans les parties hautes des murs latéraux, les 4 pères de l’Eglise et également diverses peintures dont Saint Philomène et Saint Barbe avec un calice à la main entourant l’ascension du Christ.

2) NEF
- 2 autels latéraux
A droite : immaculée conception
A gauche : Saint Michel et Saint Joseph
Toutes 3 en bois doré du XVII° siècle
- 4 statues sulpiciennes du XX° siècle
A droite : Jeanne d’Arc et Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus
A gauche : Saint Christophe et Coeur Sacré de Jésus
-2 Confessionnaux
- Fonds baptismaux
- 2 bénitiers d’environ 1860

En 1996, les fenêtres ont été remplacées par des vitraux aux motifs cisterciens et deux personnages :

A droite : Notre Dame du Puits
A gauche : Saint Michel Archange, Saint patron de l’église
A l’extérieur, à droite de l’église, au-dessus de la porte de l’ancien presbytère, un blason dans un cercle et un autre, situé à coté de la porte d’entrée latérale de l’église.
​​​​​​​
Ils n’ont pas fait l’objet d’interprétation….


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.